Basilique Notre Dame de Fourvière en 4.5 Gigapixels

Aujourd’hui j’ai l’honneur de vous présenter une image panoramique gigapixel de l’intérieur de la basilique Notre Dame de Fourvière. En tant que lyonnais depuis six ans j’étais toujours en admiration devant cette merveille architecturale du 19 iem siècle et tout le travail minutieux de l’extérieur et de l’intérieur.
C’est la raison pour laquelle j’ai désiré transposer cette richesse architecturale et artistique dans le monde numérique.
Ayant effectué une première image panoramique composée de 30 photographies il y a deux ans, j’ai voulu aller plus loin et reproduire ces merveilles dans le moindre détail. Il m’a donc fallu prendre environ 1500 photos séparément pour obtenir une résolution d’image à 4500 mégapixels (4.5 gigapixeles ) au lieu de 100 mégapixels avec 30 photos auparavant (image ci-dessous).

ALT_TEXT_OF_IMAGE
Le 15 août 2014 ma première image panoramique de l’intérieur de la basilique Notre Dame de Fourvière à été publiée par l’office du tourisme de Lyon pour célébrer la fête de la Vierge. C’est à cette époque que j’ai fait connaissance sur internet avec Philippe Coudol. Il avait bien apprécié la première panoramique à l’intérieur de la basilique et me l’avait fait savoir par un message chaleureux de félicitations.
J’ai été ravi de faire sa connaissance personnellement lors d’une rencontre organisée par l’office du tourisme de Lyon au début février 2016.
L’ayant entretenu de mon désir de faire une image panoramique encore plus minutieuse de l’intérieur de la basilique, il m’a proposé de me mettre en relation avec la chargée de communication de la Fondation de Fourvière. Une semaine après notre rencontre à 7:45 du matin j’étais devant la basilique dont les portes m’étaient ouvertes exceptionnellement. L’heure avait été choisie afin que je puisse travailler tout à mon aise.

En effet comme le shooting avait lieu à l’intérieur de la basilique en étant sur f/11 diaphragme et ISO 100 en sensibilité du capteur j’étais souvent obligé de régler le temps d’ouverture entre 3 et 6 secondes qui est un temps de pose assez élevé et donc s’applique sur l’ensemble du temps de prise de vue.

5 heures et 15 minutes c’est le temps qu’il a fallu pour effectuer 1495 photos
que vous pouvez observer sans retouches ci-dessous.

ALT_TEXT_OF_IMAGE

Pour pouvoir effectuer ce genre d’images il est impératif de se munir d’un outil adapté, ce qu’on appelle « une tête panoramique ». Pour mon cas c’est la production de marque Nodal Ninja le model M1. Cela permet de prendre une séquence de photos avec un recouvrement de 50 % entre les photos pour ensuite les assembler en image panoramique. J’ai écrit un article en abordant le même sujet pour le projet de Espace Rivoire

Donc le processus d’assemblage commence par la première étape de traitement fichier RAW (format brut issu de l’appareil photo) sur Adobe Lightroom.
Le travail sur les fichiers RAW me permet d’harmoniser la balance des couleurs, les différences de luminosité entre les clichés, sachant que les conditions de prise de vue m’ont obligé à faire certains choix techniques comme prises de vue en multi-expositions pour les transformer ensuite en 114 photos HDR.

Les photos traitées, exportées en format tiff 16 bit on pris 160 go sur le disque dur.
Pour l’assemblage j’ai utilisé le logiciel PTGui ce qui me permet d’avoir un contrôle total sur tout le processus d’assemblage.

Le traitement sur PTGui consiste de plusieurs étapes: importation, travail sur les masques pour cacher les personnes soit d’autres parties surexposées soit pour pouvoir faire apparaître les photos traitées en HDR. Il a fallu 1 heure 30 minutes pour l’importation des photos et 1 heure pour mise en place des masques.

Une fois le masquage fini, il faut envoyer les images pour la prévisualisation d’assemblage.

10 heures c’est le temps qu’il a fallu pour réussir la prévisualisation correcte de la panoramique. Je vous donne un bref caractéristique de mon ordinateur : Intel i5 4670K 3.4Ghz , 32 go Ram , Nvidia GTX 960 2 go , ssd 250 go . Le PTGui a réservé tout les 32 go de mémoire vive et un espace sur SSD de 100 go et 300 go sur HDD.

La prévisualisation reste une étape très importante car s’il y a eu une erreur de prise de vue soit une erreur de masquage la panoramique ne peut pas être assemblée.

Mais ce n’est pas la fin du chemin.
Il faut compter encore un travail de 3 voir 5 heures pour éliminer les mauvaises connexions entre les photos, soit créer de nouvelles connexions entre les photos voisines sans liens.
Je ne vous découvre pas grand chose en vous disant qu’il faut se munir d’une bonne tisane et de la patience pour ce genre de travail 😉

10 choses à savoir sur cette image

  1.  1495 photos prises
  2.  114 HDR traitées
  3.  Le fichier final traité en .PSB 16 bit occupe 47 go espace sur disque dur d’ordinateur
  4.  La résolution finale est 68804 x 65880 = 4532 mégapixels soit 4.5 gigapixels
  5.  Les champs de vues: 290° en horizontale et 175° en verticale
  6.  La résolution finale est 187 fois plus grande que la résolution initial de mon appareil photo
  7.  Le projet occupe 6 go sur le disque dur du serveur pour pouvoir visualiser sur internet
  8.  Le projet consiste de 23367 de petite image en jpg avec une résolution de 512 x 512 chacune
  9.  En totale 36 heures de travail sur ce projet .
  10.  Oui j’ai eu plaisir à travailler sur ce projet 😉
Mes remerciements à la Fondation de Fourvière pour organisation du reportage.

Realisé par Armen Hambardzumian  /  armsphere.fr

  • Claudette Pelletier Limoges

    Merci infiniment pour ce travail énorme et gigantesque ainsi que ce reportage de toute beauté.
    Lien à garder et à transmettre à tous nos amis Lyonnais ou pas …. !.

  • Claudette Pelletier Limoges

    Je crois que l’on ne peut pas se rendre compte du travail minutieux et détaillé que ce reportage représente.

  • Levon Hambardzumian

    Great work my friend (Y)